20 % de la population sont confrontés chaque année à des hémorroïdes

Environ 20 % des gens sont confrontés chaque année à des hémorroïdes, une affection sans gravité, mais très inconfortable, qui va de pair avec des pertes sanguines rectales. L’apparition d’hémorroïdes augmente avec l’âge. Les hémorroïdes affectent aussi bien les hommes que les femmes.

Les hémorroïdes ou coussinets hémorroïdaires se situent à hauteur du canal anal, soit à l’intérieur de ce canal, soit tout juste en aval de ce dernier.

 

Qu’est-ce qui cause des hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont liées à une défécation irrégulière, accompagnée généralement de mauvaises habitudes alimentaires. Elles peuvent se former suite à une constipation, à l’absence de défécation même lorsqu’on en sent le besoin, à des difficultés à déféquer. La constipation résulte souvent du fait que l’on boit trop peu ou que notre alimentation contient trop peu de fibres.

 

Hémorroïdes lors de la grossesse

De multiples et fortes poussées, comme lors d’un accouchement, peuvent également causer des hémorroïdes. La pression accrue autour de la zone anale pendant la grossesse augmente aussi le risque d’hémorroïdes.

 

Comment détecter la présence d’hémorroïdes ?

En présence d’hémorroïdes externes, la défécation s’accompagne de pertes de sang rouge clair. Cela peut se voir au papier hygiénique ou dans la cuvette des toilettes. Des démangeaisons et une sensation de pression ou une douleur autour de l’anus sont également des symptômes. Des hémorroïdes externes se ressentent comme des boursouflures autour de l’anus.

 

Conseils

Mangez des aliments riches en fibres. Les fibres veillent au bon fonctionnement des intestins et absorbent le liquide des fèces. Grâce à cela, la défécation se fait aisément. Des fibres sont présentes dans des fruits et légumes et des produits au son.

 

Une alimentation saine et variée contient tous les nutriments journaliers dont l’organisme a besoin. En cas de doute, consultez votre médecin de famille ou un diététicien.

 

Buvez chaque jour au moins 1,5 à 2 litres d’eau. Si votre alimentation est riche en fibres, il est même recommandé de boire davantage. En effet, les fibres ont besoin de liquide pour exercer efficacement leur action.

 

En bougeant régulièrement, vous stimulez le fonctionnement de vos intestins et pouvez ainsi prévenir la constipation. En évitant de rester assis pendant des heures, vous prévenez un accroissement de pression sur l’anus. En outre, bouger suffisamment peut également contribuer à conserver ou à atteindre un poids corporel sain.

 

Il est important d’aller immédiatement aux toilettes quand vous en ressentez le besoin. Retenir la défécation entraîne un épaississement des fèces, augmentant ainsi le risque de constipation. Quand vous devez faire vos besoins, poussez prudemment et pas fort. Bien vous asseoir sur la lunette est également important : le corps légèrement penché en avant, les pieds sur un repose-pieds.

 

Si vous avez des hémorroïdes, lavez-vous l’anus à l’eau tiède après chaque défécation et séchez bien l’anus en tamponnant. L’utilisation de savon ou de papier toilette parfumé peut aggraver l’irritation et la démangeaison. Un bon bain chaud peut atténuer le mal et les démangeaisons.

 

Traiter efficacement les hémorroïdes par le biais d’une pommade

La pommade Dermagiq Proct procure un effet de rafraîchissement qui atténue la démangeaison et l’irritation. Elle réduit l’enflure et veille à ce que la zone anale soit moins exposée aux bactéries. Dermagiq Proct ne crée aucune sensation collante.

Je veux devenir client