Comment traiter les poux ?

Le pou est un tout petit insecte de la famille des phthiraptères. Sa taille peut atteindre jusqu’à 2 millimètres et sa couleur varie du gris pâle au brun. Il fait partie des espèces d’insectes les plus connues et se nourrit de sang humain. Le pou se fixe dans les cheveux tout près du cuir chevelu.

Plusieurs fois par jour, le pou se nourrit par le biais de son rostre suceur d’une petite quantité de sang du cuir chevelu, tout en produisant de la salive qui peut engendrer une réaction allergique suscitant des démangeaisons.

Le pou n’est pas dangereux et ne peut transmettre de maladies. La durée de vie d’un pou est d’environ 30 à 50 jours, mais il meurt s’il ne peut se nourrir de sang pendant 24 à 48 heures.

 

Que sont des lentes ?

Les poux se reproduisent en déposant des œufs – lesdites lentes – qui se fixent aux cheveux. Les poux femelles pondent de 4 à 8 lentes par jour. Grâce à une matière gluante ultrarésistante, les lentes s’attachent aux cheveux, tout près du cuir chevelu. Une lente est blanche et sa taille inférieure à 1 millimètre. Au bout de sept jours, un pou adulte quitte la lente. La lente vide reste adhérée aux cheveux.

 

Comment attrape-t-on des poux ?

Les poux sont des transfuges. Ils passent d’une tête à une autre. Voilà qui explique pourquoi votre enfant peut avoir des poux rien qu’en jouant avec d’autres enfants, du fait de la proximité de leurs têtes, du fait que sa veste pend à côté d’autres vestes sur laquelle il y a des poux ou simplement du fait de son voisin de classe.

Une contamination par le pou se désigne sous le nom de pédiculose et n’a rien à voir avec un mode de vie manquant d’hygiène comme cela se dit souvent. Même se propageant plus rapidement auprès de personnes ayant un mode de vie moins ou peu hygiénique, le pou a une préférence pour les cheveux propres et bien lavés.

Le pou est très contagieux et passe facilement d’un être humain à un autre, mais surtout par un contact direct entre les cheveux.

Les poux ne sont pas l’indice d’une mauvaise hygiène.

 

Y a-t-il un traitement préventif contre les poux ?

Il n’existe à l’heure actuelle toujours pas de moyens de prévention dignes du nom. En effet, un pou préférant des cheveux fraîchement lavés, même un lavage régulier des cheveux n’est souvent pas un bon remède. L’utilisation à titre de prévention d’un shampooing anti-poux contenant du malathion, de la perméthrine ou de la silicone n’a aucun sens et accroît le risque de résistance.

La seule méthode efficace consiste dans le contrôle régulier du cuir chevelu et des cheveux.

 

Comment déceler la présence de poux ?

Démêlez prudemment les cheveux et contrôlez le cuir chevelu, à l’aide d’une loupe éventuellement et d’un éclairage supplémentaire. La taille des poux étant de quelque 2 millimètres, les poux sont visibles à l’œil.

 

La méthode ‘cheveux mouillés-peigne fin’ est également très efficace :

  • Lavez-vous les cheveux sans les sécher par après.
  • Brossez-vous les cheveux ‘en brosse’ avec un peigne ordinaire.
  • Passez ensuite soigneusement votre chevelure au peigne fin.
  • Frottez le peigne – après chaque coup de peigne – sur un chiffon blanc (ou sur un essuie-tout); si poux il y a, vous les verrez immédiatement.

 

Quand contrôler la présence de poux ou de lentes ?

Vous avez des enfants en âge scolaire et vous voulez bien faire ? Un contrôle visuel régulier est un excellent début.

Dès lors qu’il est question d’une infestation par les poux, la méthode ‘cheveux mouillés-peigne fin’ est indiquée.

 

Comment traiter les poux et les lentes ?

Avant toute chose : si une personne au sein de votre foyer a des poux, il est recommandé de contrôler toute la famille et, au besoin, d’effectuer le traitement.

Il existe plusieurs méthodes pour combattre les poux.

 

1. La méthode ‘cheveux mouillés-peigne fin’

  • Méthode plutôt fastidieuse (± 15 minutes par séance).
  • À répéter tous les trois à quatre jours, et ce pendant deux semaines au moins.
  • Méthode très éprouvante pour les cheveux.
  • Risque de recontamination pendant cette période.

 

2. Shampooing à base de l’anti-insecticide malathion

  • Cette substance peut avoir un effet cancérogène (1).


3. Shampooing à base de l’anti-insecticide perméthrine

  • Il y a actuellement des indices sérieux de résistance à la perméthrine (2).


4. Shampooing à base de silicone (diméthicone)

  • Extermine les poux par asphyxie.
  • La chevelure ternit et devient inerte.
  • Des effets secondaires peuvent surgir : desquamation du cuir chevelu, accompagnée de démangeaisons et d’irritations autour des yeux (3).
  • Le produit est inflammable (3).
  • Possibilité effective de recontamination pendant la période de traitement.

 

5. Un traitement naturel anti-poux et anti-lentes à l’huile d’olive et l’huile essentielle encapsulée de Tea Tree

En vente en pharmacie sous le nom d’Inex (numéro de produit CNK 3238-581). Le grand avantage :

  • extermine les poux par asphyxie – les lentes s’enlèvent facilement au peigne fin ;
  • pas de résistance ;
  • le “tea tree” a, en outre, un effet de prévention ; en d’autres termes, pas de recontamination pendant la période de traitement (p. ex. si un camarade de classe n’a pas encore eu le traitement) ;
  • au terme du traitement, la chevelure brille ;
  • pas d’effets secondaires.

Vous souhaitez en savoir davantage concernant Inex ? Cliquez ici.

 

(1) Passionsante.be

(2) VTM nieuws 06/03/16 / MailOnline 29/02/16

(3) Mc.be

Je veux devenir client