SOS petites affections d’automne ? Premiers soins en cas de toux sèche !

Revoilà l’automne dans notre pays. Cela se manifeste non seulement par l'avancée annuelle des feux de bois qui crépitent et des boissons chaudes, mais aussi par beaucoup de reniflements et de toux.

Aujourd'hui, nous avons cependant tendance à nous inquiéter davantage lorsque nous sommes atteints d'une toux sèche - et ce principalement à cause du coronavirus. C'est pourquoi nous souhaitons vous venir en aide au moyen de cet article. Votre toux sèche est-elle vraiment inoffensive et, surtout, pouvez-vous y remédier ? Lisez vite la suite.

Types de toux sèche

 

Les toux sèches ne sont pas toutes les mêmes. Commençons par passer en revue les différentes manifestations de toux sèche.

 

1. Une toux qui picote

Vous savez ce que c'est  : cette irritation ennuyeuse et persistante au fond de la gorge et que vous ne pouvez pas faire disparaître. Quelle en est la cause ? Une telle irritation est souvent le résultat d'une inflammation provoquée par un virus du rhume ou de la grippe, ou encore par des facteurs atmosphériques tels que la pollution de l'air. Une autre cause possible est l'écoulement post-nasal, par lequel des glaires coulent des sinus jusque dans la gorge.

 

2. Une toux qui aboie

Ça a commencé par un rhume anodin, mais maintenant on dirait entendre un Bull terrier torturé. Cette toux parfois douloureuse se ressent au niveau de la poitrine et peut être très intense la nuit comme le jour. Elle se double souvent d'une respiration sifflante. Le coupable est généralement une infection, par exemple après un rhume ou une grippe.

 

3. Une boule dans la gorge 

Avoir une boule dans la gorge qui ne résulte pas d’un moment d’émotion mais de reflux acides. L'acide gastrique monte dans l'œsophage et s'irrite, ce qui peut provoquer un goût légèrement acide lorsque vous toussez. 

 

4. Une toux sifflante 

Cette toux est souvent plus forte la nuit ou lorsque vous venez de vous réveiller. Elle s'accompagne d'une respiration sifflante - un son aigu qui ressemble à un sifflement. Ce bruit est causé par un rétrécissement des voies respiratoires et est généralement déclenché par l'asthme.

 

Toux de courte ou de longue durée ? 

 

Ici aussi une différenciation s’impose.

 

1. Toux chronique ou persistante

C’est-à-dire une toux qui ne veut pas disparaître. Contrairement à une toux aiguë, il s'agit d'une toux qui dure longtemps. Cette toux est généralement la plus persistante pendant la journée et elle s’accompagne souvent de violentes quintes de toux.

Les causes de ce type de toux sont le plus souvent des allergies, des inflammations ou un effet secondaire de médicaments (dont les inhibiteurs des ECA et les bêtabloquants). Il est également possible que votre toux résulte d'une infection de longue durée à Covid-19 ou d'un asthme post-viral.

D’autres causes moins fréquentes peuvent être :

  • le reflux ;
  • une sinusite persistante et/ou un écoulement post-nasal ;
  • une toux nerveuse ou psychogène (également connue sous le nom de syndrome de la toux somatique) qui n’est pas générée par une maladie sous-jacente. La toux psychogène se retrouve généralement chez les enfants ;
  • une maladie pulmonaire chronique obstructive ;
  • la coqueluche ;
  • l'apnée obstructive du sommeil.

Dans de rares cas, la cause peut être plus grave, telle que :

  • la tuberculose ;
  • le cancer des poumons ou du larynx ;
  • la mucoviscidose (fibrose cystique) – la toux productive ;
  • une défaillance cardiaque.

 

2. Toux de courte durée

La cause la plus fréquente d’une toux (aiguë) de courte durée est une infection virale des voies respiratoires supérieures, comme c’est le cas lors d’un rhume ou d’une grippe. L’infection virale cause des inflammations dans la gorge, la trachée ou les poumons. Normalement parlant, une toux de ce type disparaît d’elle-même dans les 2 à 3 semaines chez les personnes en bonne santé.

D’autres causes possibles sont :

  • le COVID-19 ;
  • une laryngite – une inflammation de la trachée subséquente à une infection, une surcharge ou une irritation ;
  • une sinusite ;
  • la coqueluche ;
  • des infections des voies respiratoires inférieures, telles qu’une bronchite et une pneumonie ;
  • un asthme qui n’est pas bien traité.

 

COVID-19 et toux sèche

 

Une toux sèche combinée avec de la fièvre et de l’essoufflement, voilà un des symptômes de COVID-19 les plus connus et les plus notoires. D’autres symptômes sont la fatigue, la perte de l’odorat et du goût ainsi que les maux de gorge.

Si vous souffrez d’une toux sèche combinée avec un des autres symptômes, nous vous recommandons de consulter cet outil d'auto-évaluation, afin de pouvoir estimer si un test de dépistage du COVID-19 est judicieux. Vous avez été testé positif ? Ne manquez pas de prendre les précautions suivants :

  • restez chez vous ;
  • gardez vos distances avec votre entourage, y compris par rapport aux membres de votre famille et à vos animaux domestiques ;
  • couvrez-vous la bouche lorsque vous toussez ou que vous éternuez ;
  • portez un masque en tissu lorsqu’une distanciation physique n’est pas possible ;
  • restez en contact avec votre médecin traitant ;
  • lavez-vous régulièrement les mains ;
  • évitez de partager des articles ménagers avec d’autres personnes dans la maison ;
  • désinfectez les surfaces générales.

Dans le cas du COVID-19 il est certainement important que vous continuiez à surveiller vos symptômes. Si ces derniers s’aggravent ou que vous ressentiez un des maux énumérés ci-dessous, contactez immédiatement un professionnel de la santé :

  • des difficultés à respirer ou à parler ;
  • une sensation de lourdeur ou d'oppression dans la poitrine ;
  • les lèvres bleues ;
  • l’esprit confus.

 

Comment remédier à une toux sèche ?

 

Aussi anodine que puisse être votre toux sèche, vous avez tout intérêt à prendre soin de vous et de votre toux. En effet, le risque d'infection est toujours présent au coin de la rue ! Heureusement, il existe nombre de remèdes ‘maison, jardin et cuisine’, ainsi que des médicaments en vente libre auxquels vous pouvez recourir.

Humidificateur

Comme le nom le dit, un humidificateur est un appareil qui ajoute de l’humidité à l’air ambiant. En automne, l’air dans la maison est souvent plus sec du fait que le chauffage est allumé. Cela est néfaste pour votre toux sèche parce que cela augmente le risque d'inflammation. En revanche, l’air humide stimule la guérison. Vous n’avez pas d’humidificateur ? Ne vous inquiétez pas, vous pouvez aussi placer de petits récipients d'eau sur votre radiateur pour obtenir un effet similaire.

Boissons chaudes

Non, malheureusement nous ne parlons pas de vin chaud (l'alcool a un effet déshydratant, ce qui ne soulage pas votre toux). Par contre, la soupe, le bouillon, le thé ou d'autres boissons non alcoolisées vous aident à rester hydraté, ce qui est très bénéfique pour le processus de guérison. Bonus supplémentaire  : la chaleur des liquides aide à soulager immédiatement les maux de gorge et/ou les irritations de la gorge.

Les boissons froides sont-elles à proscrire ? Non, pas du tout ! Mais dans ce cas vous ratez l'effet calmant. Quoi qu'il en soit, il est important de s'hydrater suffisamment. Huit verres d'eau par jour, voire plus ce qui est mieux, est une bonne ligne de conduite.

Éviter les substances irritantes

Lorsque des substances irritantes pénètrent dans le système respiratoire, elles peuvent déclencher le réflexe de la toux et ralentir le processus de guérison. Aussi est-il fortement recommandé aux fumeurs de bannir temporairement la cigarette. Les autres substances irritantes sont :

  • les parfums ;
  • le pollen ;
  • les produits de nettoyage ;
  • les poils de chiens et de chats.

Se gargariser avec de l’eau salée

Un vrai conseil de Grand-Mère, et pour cause : l'eau salée apaise les tissus enflammés et favorise la guérison.

Mélangez une demi-cuillère à thé de sel dans un verre d'eau chaude et prenez ensuite une bonne gorgée. Penchez la tête en arrière et gargarisez-vous doucement pendant 30 secondes avant de recracher l'eau. Attention  : n'avalez pas l'eau salée !

Herbes

Nombre d’herbes aux propriétés anti-inflammatoires peuvent aider à réduire un éventuel gonflement de la gorge. En outre, les herbes regorgent d’antioxydants, ce qui est tout bénéfice pour votre système immunitaire.

Vous pouvez ajouter les herbes à vos repas ou en faire un thé. Une autre option consiste à acheter des compléments alimentaires à proximité, dans une pharmacie, une droguerie ou un magasin diététique.

Les herbes couramment utilisées pour traiter une toux sèche sont entre autres :

  • le thym ;
  • la menthe poivrée ;
  • la réglisse ;
  • le curcuma ;
  • l’ail ;
  • la guimauve.

Vitamines

Les vitamines sont des composés organiques indispensables au bon fonctionnement de votre organisme. Les différentes vitamines remplissent des fonctions différentes. En cas de rhume et de grippe, le zinc et la vitamine C sont particulièrement indiqués en raison de leur effet renforçateur sur notre système immunitaire.

Bromélaïne

La bromélaïne est une enzyme présente dans l’ananas. Ses puissantes propriétés anti-inflammatoires peuvent aider à soulager les tissus gonflés et irrités de la gorge.

En outre, la bromélaïne aide également à décomposer les mucosités. Même si un bon verre de jus d'ananas garantit une petite dose de bromélaïne, la plupart des gens préfèrent prendre des compléments en raison de leur concentration plus élevée.

Probiotiques

Même si cela peut sembler un peu fou, les probiotiques sont reconnus du grand public comme étant des bactéries saines, susceptibles d'améliorer votre flore intestinale. Mais quel rapport y a-t-il entre les intestins et la toux sèche ?! Vous avez bien fait de poser la question  : un bon équilibre bactérien permet non seulement de conserver des intestins sains, mais aussi de renforcer votre système immunitaire afin que vous puissiez combattre les infections.

Les probiotiques sont disponibles sous forme de compléments alimentaires dans la plupart des pharmacies et des drogueries, mais un bon bol de yaourt peut également vous faire du bien.

Miel

Ce nectar des dieux possède de nombreuses propriétés anti-inflammatoires. De plus, cette substance sucrée aide à soulager la douleur et à décomposer le mucus. N'hésitez donc pas à ajouter une bonne cuillerée de miel à votre tasse de thé.

Pastilles et sirops antitussifs sans ordonnance

Les pastilles au menthol contre la toux, par exemple, sont disponibles dans la plupart des drogueries et des pharmacies. Elles ont un important effet rafraîchissant qui apaise les tissus irrités et détend le réflexe de la toux.

Il existe également de nombreux médicaments en vente libre qui combinent plusieurs des ingrédients médicinaux énumérés ci-dessus, comme le miel et les herbes. ForTuss par exemple : un sirop antitussif au miel de Manuka pur qui non seulement protège votre gorge, mais qui s'attaque également à la formation de mucus et aux chatouillements dans la gorge. Ce produit ne contient ni conservateurs ni produits chimiques.

 

Quand voir un médecin ?

 

Une toux sèche est généralement sans conséquence, mais il arrive que les choses tournent mal. Si votre toux sèche s'aggrave, si elle persiste ou s'accompagne de sang ou de mucus vert, une visite chez le médecin s'impose !

Une respiration sifflante, l'essoufflement ou des difficultés à respirer ou à avaler sont également des signes à surveiller.

 

Pour conclure

 

Nous pouvons conclure que le traitement de la cause sous-jacente constitue la meilleure façon de lutter durablement contre votre toux sèche. C’est pourquoi il est bon de savoir ce qui est à l'origine de votre toux sèche.

Pour enrayer la gravité et la fréquence de votre toux, les médicaments sans ordonnance ainsi que les remèdes ‘maison, jardin et cuisine’ tout simples procurent déjà souvent un grand soulagement.

Vous êtes toujours à la recherche d’un remède non invasif pour juguler vos toussotements et vos aboiements ? ForTuss est un sirop contre la toux sans conservateurs ni produits chimiques et qui réunit le pouvoir des plantes et du miel de Manuka pur pour combattre la toux rapidement et localement.

Je veux devenir client